Seuls 3% des Belges estiment "très élevées" les chances de fêter Noël et le Nouvel An normalement et 18% considèrent cette probabilité "élevée", selon le sondage. Les autres - une large majorité de 79% - n'ont que peu d'espoir. Ils estiment que la possibilité de pouvoir célébrer les fêtes de fin d'année normalement avec de nombreux amis et membres de la famille est "faible", voire "très faible".

Les avis concernant l'approche des gouvernements sont en outre très partagés. Quatre Belges sur dix s'en disent satisfaits, alors que les autres la désapprouvent. Les francophones sont notamment plus indulgents que les Flamands. L'âge intervient également. Parmi les plus de 65 ans, 52% sont positifs, tandis que chez les 18-24 ans, ils ne sont que 37%.

Reconfiner?

Nombreux sont ceux qui s'attendaient à des mesures plus strictes, notamment un confinement partiel. Et si des secteurs comme l'HoReCa et le commerce se sentent soulagés de ne pas en être arrivé là, les Belges se disent près à faire des efforts.

Ainsi, deux Belges sur trois déclarent qu'ils comprendraient si un tel confinement revenait. Ce pourcentage atteint même 84% chez les plus de 65 ans. Et pour cause: les personnes âgées sont parmi les populations les plus fragiles. Leur motivation serait donc liée à leur âge.

Seuls 3% des Belges estiment "très élevées" les chances de fêter Noël et le Nouvel An normalement et 18% considèrent cette probabilité "élevée", selon le sondage. Les autres - une large majorité de 79% - n'ont que peu d'espoir. Ils estiment que la possibilité de pouvoir célébrer les fêtes de fin d'année normalement avec de nombreux amis et membres de la famille est "faible", voire "très faible". Les avis concernant l'approche des gouvernements sont en outre très partagés. Quatre Belges sur dix s'en disent satisfaits, alors que les autres la désapprouvent. Les francophones sont notamment plus indulgents que les Flamands. L'âge intervient également. Parmi les plus de 65 ans, 52% sont positifs, tandis que chez les 18-24 ans, ils ne sont que 37%. Nombreux sont ceux qui s'attendaient à des mesures plus strictes, notamment un confinement partiel. Et si des secteurs comme l'HoReCa et le commerce se sentent soulagés de ne pas en être arrivé là, les Belges se disent près à faire des efforts.Ainsi, deux Belges sur trois déclarent qu'ils comprendraient si un tel confinement revenait. Ce pourcentage atteint même 84% chez les plus de 65 ans. Et pour cause: les personnes âgées sont parmi les populations les plus fragiles. Leur motivation serait donc liée à leur âge.