Mercredi midi, le ministre-président flamand Jan Jambon avait annoncé un accord unanime en ce sens au sein du Conseil national de sécurité (CNS). La mesure a été publiée par le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem au Moniteur ce mercredi soir.

Les propriétaires de seconde résidence, ainsi que les locataires pour un bail de plus d'un an, peuvent dorénavant s'y rendre. Ils pourront y recevoir quatre personnes, mais il devra s'agir des quatre mêmes personnes qu'ils sont désormais autorisés à recevoir à leur résidence principale.

"Les personnes sont tenues de rester chez elles ou dans une résidence secondaire dont elles sont soit propriétaires, soit locataires pour une durée d'au moins un an, à l'exclusion des résidences secondaires mobiles qui n'ont pas encore été installées sur un emplacement fixe", peut-on lire dans le nouvel arrêté, qui entre en vigueur dès le 20 mai.

"Ne venez pas à la mer ce week-end"

De son côté, le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé a affirmé que "la Côte n'est pas prête à accueillir les propriétaires de résidences secondaires". Il craint un afflux de personnes difficilement contrôlable.

Il appelle donc les propriétaires de résidences secondaires à ne pas se rendre en masse à la mer pendant le week-end de l'Ascension. Il n'y aura cependant pas de contrôles de police supplémentaires. Ces derniers porteront essentiellement sur les rassemblements et le respect des règles de distanciation.

Lors d'un jour de congé chargé, il peut en effet y avoir plus de 50 000 personnes qui se promènent sur la digue d'Ostende, ce qui rend la distanciation sociale très difficile, voire impossible.

Mercredi midi, le ministre-président flamand Jan Jambon avait annoncé un accord unanime en ce sens au sein du Conseil national de sécurité (CNS). La mesure a été publiée par le ministre de l'Intérieur Pieter De Crem au Moniteur ce mercredi soir. Les propriétaires de seconde résidence, ainsi que les locataires pour un bail de plus d'un an, peuvent dorénavant s'y rendre. Ils pourront y recevoir quatre personnes, mais il devra s'agir des quatre mêmes personnes qu'ils sont désormais autorisés à recevoir à leur résidence principale."Les personnes sont tenues de rester chez elles ou dans une résidence secondaire dont elles sont soit propriétaires, soit locataires pour une durée d'au moins un an, à l'exclusion des résidences secondaires mobiles qui n'ont pas encore été installées sur un emplacement fixe", peut-on lire dans le nouvel arrêté, qui entre en vigueur dès le 20 mai.De son côté, le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé a affirmé que "la Côte n'est pas prête à accueillir les propriétaires de résidences secondaires". Il craint un afflux de personnes difficilement contrôlable.Il appelle donc les propriétaires de résidences secondaires à ne pas se rendre en masse à la mer pendant le week-end de l'Ascension. Il n'y aura cependant pas de contrôles de police supplémentaires. Ces derniers porteront essentiellement sur les rassemblements et le respect des règles de distanciation.Lors d'un jour de congé chargé, il peut en effet y avoir plus de 50 000 personnes qui se promènent sur la digue d'Ostende, ce qui rend la distanciation sociale très difficile, voire impossible.