"Qui sommes-nous pour décider qu'un burkini est discriminatoire?"

"Qui sommes-nous pour décider qu'un burkini est discriminatoire?"

Carte blanche - "Il est terriblement dénigrant pour les musulmanes que l'on interdise, 'pour leur propre bien', une pratique à laquelle elles ne voient pas d'inconvénient " écrit Natan De Coster, étudiant en philosophie à l'Université de Gand. "Si un jour les musulmanes décident en masse d'abandonner leur voile, ce sera par conviction, et pas parce que l'homme blanc craintif le leur a imposé."