Publifin : le contrôle des mandats connaissait les montants mais ne pouvait investiguer

Publifin : le contrôle des mandats connaissait les montants mais ne pouvait investiguer

La directrice du contrôle des mandats locaux Cécile Matagne était au courant des rémunérations des membres des comités de secteur de Publifin, mais elle ne pouvait que vérifier que l'ensemble des rémunérations que lui déclaraient les mandataires locaux ne dépassaient pas le plafond global (150% de l'indemnité parlementaire), a-t-elle indiqué jeudi en fin de journée, devant la commission d'enquête du parlement wallon.

Publinfin : Paul Furlan sera entendu le 24 mars

Publinfin : Paul Furlan sera entendu le 24 mars

La commission d'enquête Publifin du parlement wallon entendra le député-bourgmestre de Thuin et ex-ministre de l'Énergie et des Pouvoirs locaux Paul Furlan vendredi 24 mars prochain, dans la foulée de son ancien chef de cabinet Claude Parmentier, dont la révélation des rémunérations qu'il percevait à titre privé chez Nethys avait précipité la démission du Thudinien.

Il faut en finir avec cette politique consanguine

Il faut en finir avec cette politique consanguine

Olivier Mouton - Paul Furlan démissionne et Paul Magnette annonce une "révolution éthique" en Wallonie. A contre-coeur. L'affaire Publifin et ses ramifications illustrent pourtant l'urgence de mettre fin à l'entre-soi de nos dirigeants.

Publifin : Di Rupo écarte toute démission de Paul Furlan

Publifin : Di Rupo écarte toute démission de Paul Furlan

Le président du Parti socialiste, Elio Di Rupo, a écarté dimanche toute démission du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, comme le réclame l'opposition MR mécontente de son attitude dans le dossier Publifin.

Publifin : "Je suis en colère parce qu'on m'a roulé dans la farine"

Publifin : "Je suis en colère parce qu'on m'a roulé dans la farine"

Le ministre wallon des Pouvoirs locaux Paul Furlan est en "colère" et estime avoir été "roulé dans la farine" dans le contexte des révélations sur les rémunérations des comités de secteur de Publifin, lit-on vendredi dans L'Avenir.