Jean-Charles Luperto contre-attaque

Jean-Charles Luperto contre-attaque

Le député-bourgmestre de Sambreville Jean-Charles Luperto a déposé plainte contre les personnes qui l'accusent de faits de moeurs survenus dans une station-service de Spy en 2014, rapportent jeudi les titres Sudpresse et le journal L'Avenir.32 réactions


Le parquet général demande la levée de l'immunité de Jean-Charles Luperto

Le parquet général demande la levée de l'immunité de Jean-Charles Luperto

Le parquet général vient de solliciter auprès du Parlement de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles la levée de l'immunité parlementaire du député-bourgmestre de Sambreville, Jean-Charles Luperto, poursuivi pour outrage public aux moeurs en présence de mineurs.4 réactions



Jean-Charles Luperto revient officiellement comme bourgmestre de Sambreville

Jean-Charles Luperto revient officiellement comme bourgmestre de Sambreville

Le député-bourgmestre Jean-Charles Luperto, inculpé mercredi dernier pour outrage public aux moeurs en présence de mineurs de moins de seize ans, revient officiellement comme bourgmestre de Sambreville, et non simplement comme président du conseil communal, a-t-il déclaré lors du huis clos lundi soir au conseil communal de Sambreville, selon plusieurs conseillers communaux.15 réactions



Une enquête "active" mais toujours pas d'inculpation dans l'affaire Luperto

Une enquête "active" mais toujours pas d'inculpation dans l'affaire Luperto

"Les enquêteurs et le juge d'instruction travaillent tous les jours sur l'affaire concernant Jean-Charles Luperto. Des auditions de témoins ont notamment toujours lieu. C'est une enquête active. Il n'y a pas d'inculpation pour le moment", a indiqué vendredi le procureur du Roi de Namur, Vincent Macq, interrogé sur les suites de cette affaire.6 réactions


Une cinquième plainte déposée contre Jean-Charles Luperto

Une cinquième plainte déposée contre Jean-Charles Luperto

Une cinquième plainte a été déposée vendredi après-midi auprès de la police judiciaire fédérale de Namur contre Jean-Charles Luperto, bourgmestre toujours en titre de Sambreville, soupçonné d'outrage public aux moeurs en présence de mineur(s).13 réactions



Sambreville : Lisélélé désigné comme bourgmestre faisant fonction

Sambreville : Lisélélé désigné comme bourgmestre faisant fonction

Denis Lisélélé, premier échevin de la commune de Sambreville, a été désigné mardi par son bourgmestre, Jean-Charles Luperto, comme bourgmestre faisant fonction à la place de ce dernier, ont indiqué dans un communiqué les avocats de M. Luperto, Mes Pascal Rodeyns et Marc Preumont.2 réactions



Jean-Charles Luperto reconnaît avoir fréquenté l'aire de repos de Spy

Jean-Charles Luperto reconnaît avoir fréquenté l'aire de repos de Spy

S'il conteste s'être exhibé en présence de qui que ce soit, qu'il soit majeur ou mineur, Jean-Charles Luperto a toutefois reconnu, par l'intermédiaire de ses avocats, avoir fréquenté l'aire d'autoroute de Spy afin de faire des rencontres, l'endroit étant connu par la communauté homosexuelle comme un lieu de rencontres.14 réactions




Jean-Charles Luperto, objet de quatre plaintes et de perquisitions

Jean-Charles Luperto, objet de quatre plaintes et de perquisitions

Les faits qui ont justifié des perquisitions dimanche après-midi au domicile de Jean-Charles Luperto à Moignelée (Sambreville, province de Namur) et à l'administration communale de Sambreville ne sont pas en lien avec une quelconque activité politique.19 réactions


Les médias flamands "ont une image souvent tronquée de la réalité francophone"

Les médias flamands "ont une image souvent tronquée de la réalité francophone"

Le président du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Charles Luperto, a proposé jeudi, à l'occasion des fêtes de la Fédération, la mise en place d'une cellule de veille médiatique pour corriger "l'image souvent tronquée" de la réalité francophone dans les médias flamands.


Luperto votera Aubry

Luperto votera Aubry

Jean-Charles Luperto, député wallon et président du Parlement de la Communauté française (pardon, de la Fédération Wallonie-Bruxelles) possède la double nationalité, belge et française.