L'impact tant négatif que positif des éoliennes en mer du Nord sur la biodiversité

L'impact tant négatif que positif des éoliennes en mer du Nord sur la biodiversité

Les 232 éoliennes opérationnelles en mer du Nord produisent actuellement quelque 870 MW, soit la consommation électrique de 860.000 foyers. Elles n'émettent aucun gaz nocif et sont donc un moyen efficace de lutter contre le réchauffement climatique. Mais cela ne signifie pas qu'elles n'ont aucun impact sur l'environnement. Sans parler des ressources nécessaires à leur construction, elles ont inévitablement des conséquences sur le milieu dans lequel elles sont installées.

La mer du Nord devrait bientôt compter plus de soles

La mer du Nord devrait bientôt compter plus de soles

Avec le réchauffement climatique, le nombre de larves de soles en mer du Nord qui atteignent les zones côtières, là où celles-ci grandissent, va augmenter, prédit une étude menée par des chercheurs de l'Institut royal des sciences naturelles de Belgique (IRSNB) et de la KU Leuven.

Le projet XperiBIRD.be prend son envol

Le projet XperiBIRD.be prend son envol

Google.org et l'Institut Royal des sciences Naturelles de Belgique (IRSNB) ont établi une collaboration avec différentes écoles du pays pour surveiller la nidification des mésanges dans toute la Belgique.

L'Institut des Sciences Naturelles craint avoir réintroduit la mauvaise espèce d'esturgeon

L'Institut des Sciences Naturelles craint avoir réintroduit la mauvaise espèce d'esturgeon

D'après de récentes recherches menées par l'Institut Royal de Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB), l'esturgeon noir d'Amérique du Nord aurait été l'espèce la plus répandue dans les eaux européennes. Pourtant, une autre espèce, l'esturgeon d'Europe, a été réintroduite dans les eaux des Pays-Bas en 2012 et en 2015.