Bahamas papers : l'argent de l'aide au développement passe toujours par les paradis fiscaux

Bahamas papers : l'argent de l'aide au développement passe toujours par les paradis fiscaux

Quelque 116 sociétés offshore basées aux Bahamas et liées à la Belgique ont été identifiées par les membres du Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) qui a publié des données concernant plus de 175.000 sociétés-écrans bahaméennes. L'ex-groupe belgo-français Dexia apparaît encore dans cette nouvelle affaire ainsi que la Société belge d'investissement pour les pays en développement et l'ancienne commissaire européenne à la concurrence Neelie Kroes.8 réactions