Le dossier de surveillance des Abdeslam classé sans suite faute de moyens

Le dossier de surveillance des Abdeslam classé sans suite faute de moyens

Le dossier de surveillance des frères Abdeslam a été classé sans suite en avril 2015 en raison du manque d'effectifs, ressort-il du second rapport intermédiaire du Comité P relatif à l'enquête sur les attentats de Paris, dont Le Soir révèle mardi les grandes lignes.35 réactions