Le "ras-le-bol" croît parmi les militaires déployés en rue

Le "ras-le-bol" croît parmi les militaires déployés en rue

Un certain "ras-le-bol" s'installe parmi les militaires engagés depuis plus d'un an et demi dans la sécurisation des villes belges, mais sans entraîner de démissions massives dans leurs rangs en dépit d'indéniables conséquences sur leur vie familiale et sociale, a-t-on indiqué mardi de sources syndicales.17 réactions


Des militaires démissionnent à cause d'une charge de travail trop élevée

Des militaires démissionnent à cause d'une charge de travail trop élevée

Selon le syndicat ACOD (CGSP), 11 militaires de la caserne de Brasschaat (province d'Anvers) ont remis leur démission au cours des deux derniers mois. La raison invoquée est une surcharge de travail. Un problème qui ne se poserait pas que dans cette caserne anversoise, écrivent samedi De Morgen et Het Laatste Nieuws.14 réactions