Producteurs laitiers - Maintenir les quotas de production ne réglera pas les problèmes pour le Boerenbond

26/11/12 à 14:52 - Mise à jour à 14:52

Source: Le Vif

(Belga) Le Boerenbond, la Fédération flamande des entrepreneurs agricoles, ne participe pas aux actions de protestations contre la baisse des prix sur le marché du lait lundi à Bruxelles. Elle estime que préserver les quotas laitiers en Europe n'apporte aucune solution aux problèmes de l'industrie laitière.

Producteurs laitiers - Maintenir les quotas de production ne réglera pas les problèmes pour le Boerenbond

Depuis 2004, l'Union européenne a décidé de progressivement libéraliser sa politique agricole et de supprimer les quotas laitiers en 2015. "De plus, les instances européennes ont rédigé ces mesures de manière à préparer les producteurs laitiers pour lesquels les quotas actuels ne constituent de toute façon pas un frein à la production. Les producteurs doivent se rendre compte que, dans les circonstances actuelles, ces quotas sont devenus des instruments chers qui ne garantissent plus des prix élevés du lait. La situation actuelle confirme cela, avec un prix de vente du litre de lait de 33 cents qui permet à peine de couvrir la forte augmentation des frais", estime le Boerenbond. Les producteurs belges sont confrontés à un prix plus bas que leurs voisins en raison d'une position concurrentielle moins favorable de l'industrie laitière belge, ajoute le Boerenbond. "Mener des actions unilatérales témoigne du peu de solidarité avec les autres agriculteurs et horticulteurs et peut être dangereux pour l'image", estime encore la fédération. Le Boerenbond plaide plutôt pour un plan d'action avec des mesures telles une meilleure rationalisation des coûts au sein de la production, la fondation de groupes de producteurs ou encore une meilleure communication du secteur, ce qui permettrait aux producteurs de participer à la détermination des prix et d'adapter leur production aux besoins du marché. (PVO)

Nos partenaires