Michèle Loquifer conteste son inculpation pour faux intellectuel

01/03/13 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Le Vif

(Belga) L'ancienne présidente du tribunal de première instance de Nivelles et membre du bureau du Conseil supérieur de la Justice (CSJ), Michèle Loquifer, conteste son inculpation pour faux intellectuel, fait-elle savoir vendredi par le biais d'un communiqué de presse du CSJ.

L'épouse de l'ancien ministre Philippe Busquin (PS) est inculpée à la suite de la plainte du magistrat Joseph della Faille, candidat malheureux au poste laissé vacant à la présidence du tribunal, rapporte vendredi L'Avenir. Selon le plaignant, son rapport de fonctionnement, que la cheffe de corps avait transmis au ministre de la Justice, différait de celui qui avait été entériné par l'assemblée générale du tribunal. L'ancienne présidente du tribunal de première instance de Nivelles conteste cette inculpation mais refuse pour le moment de donner des informations supplémentaires. L'instruction judiciaire porte sur des prestations de Michèle Loquifer antérieures à son mandat au sein du Conseil supérieur de la Justice, précise le CSJ. "Afin d'assurer le bon fonctionnement de l'institution, le CSJ a interrogé la cellule déontologique sur les suites à donner à une inculpation d'un de ses membres, en particulier un membre du bureau." L'affaire, touchant un magistrat, est traitée au niveau de la cour d'appel par un conseiller juge d'instruction. (PVO)

Nos partenaires