Les rapts parentaux internationaux sont en hausse

19/01/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) A Bruxelles, les rapts parentaux internationaux augmentent chaque année depuis 2010 de 30% à 40%. Un magistrat de référence a d'ailleurs été désigné au parquet pour traiter ces dossiers, dont la recrudescence semble liée à la crise économique. Près de 90 cas ont été soumis à une enquête en 2012, contre une soixantaine en 2008, rapporte samedi La Capitale.

"Nous traitons à Bruxelles environ 80% des cas d'enlèvements parentaux signalés dans notre pays", explique-t-on à la section spéciale de la police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles, créée expressément pour gérer la problématique. "Ce n'est pas surprenant, car la capitale compte des ressortissants de plus de 120 nationalités différentes". Selon le substitut Pierre Vanhove, à la tête de la section spéciale, "lorsqu'un couple de nationalités mixtes se sépare, l'un des partenaires - souvent la femme, car elle ne dispose pas de revenus et ne parle pas notre langue - se retrouve dans une situation critique". La crise économique n'est pas étrangère à l'augmentation des rapts parentaux internationaux. "La Belgique n'est plus l'Eldorado espéré. Les épouses, découragées, décident alors de retourner dans leur famille avec leurs enfants pour y retrouver du soutien. Et c'est à ce moment là que les procédures judiciaires commencent", poursuit le substitut. Ainsi, "depuis 2010, six Brésiliennes sont rentrées au pays avec leurs enfants au détriment de leur père, alors que ces cas n'existaient pas avant", conclut-il. (PVO)

Nos partenaires