La Gambie proscrit la prostitution masculine et les travestis

17/04/13 à 10:48 - Mise à jour à 10:48

Source: Le Vif

(Belga) La Gambie a voté mardi des lois réprimant notamment la prostitution masculine et le fait de se travestir. Tout homme ou garçon qui fait du racolage, s'habille en femme sur un lieu public ou "pratique la sodomie en tant que moyen d'existence ou que profession" risque désormais une lourde amende ou une peine de prison pouvant aller jusqu'à cinq ans, d'après la nouvelle législation adoptée par le Parlement.

La Gambie proscrit la prostitution masculine et les travestis

Ces mesures reflètent "les réalités socio-politiques actuelles" dans ce pays pauvre de l'Afrique de l'Ouest, a expliqué le ministre de la Justice Lamin Jobarteh devant les parlementaires, avant que ceux-ci ne votent ces amendements au code pénal. La Gambie est dirigée d'une main de fer par le président Yahya Jammeh, dont le régime est souvent accusé de violations des droits de l'Homme et de museler la presse. Les ONG caritatives présentes sur place affirment que cette ancienne colonie britannique est devenue une cible du tourisme sexuel, et plus particulièrement de pédophiles, depuis que les pays asiatiques ont renforcé leur arsenal répressif dans ce domaine. (Belga)

Nos partenaires