Accusations de livraisons d'armes: les rebelles les trouvent eux-mêmes, selon Poutine

17/11/14 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Belga

Le président russe Vladimir Poutine a rejeté les accusations de Kiev et des Occidentaux sur les livraisons d'armes par Moscou aux rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine et affirmé qu'ils se les procuraient eux-mêmes.

Accusations de livraisons d'armes: les rebelles les trouvent eux-mêmes, selon Poutine

Le président russe Vladimir Poutine. © Belga

"D'où proviennent leurs véhicules blindés et systèmes d'artillerie? Dans le monde contemporain, les gens qui mènent une lutte et qui jugent cette lutte légitime (...) trouveront toujours des armes", a déclaré M. Poutine, dans une interview à la chaîne de télévision allemande ARD, publiée lundi par le Kremlin.

Un conflit armé opposant les forces loyalistes et les séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine a fait plus de 4.100 morts depuis le début des hostilités en avril, selon l'ONU. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir militairement les rebelles ukrainiens dans l'est du pays, ce que Moscou dément.

"Les autorités ukrainiennes y ont envoyé l'armée et utilisent même des missiles balistiques. Qui en parle ? Pas un seul mot", a poursuivi M. Poutine. La Russie "ne veut pas" que les autorités ukrainiennes "éliminent tous leurs adversaires politiques et opposants" dans l'est de l'Ukraine, a-t-il indiqué. "Et nous ne le permettrons pas", a souligné le président russe.

En savoir plus sur:

Nos partenaires