Boeing autorisé à tester ses solutions pour les batteries des "Dreamliners"

13/03/13 à 06:30 - Mise à jour à 06:30

Source: Le Vif

(Belga) Boeing a fait un petit pas mardi vers la reprise des vols commerciaux du 787 "Dreamliner" cloué au sol depuis janvier, en obtenant l'autorisation américaine de tester les solutions qu'il propose pour régler les problèmes de batterie de l'appareil.

Boeing autorisé à tester ses solutions pour les batteries des "Dreamliners"

L'agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) a annoncé dans un communiqué avoir approuvé un "plan de certification" proposé par le constructeur, qui constitue "la première étape dans la procédure destinée à évaluer si le 787 peut recommencer à voler et requiert que Boeing pratique des tests extensifs". Les tests impliqueront des ingénieurs de la FAA et suivront des paramètres très stricts définis par l'agence, a-t-elle détaillé. Certains seront réalisés en vol, sur deux appareils. Un porte-parole de Boeing a précisé que ces vols auraient lieu "dans les jours à venir". "Cette série de tests complets nous montrera si les améliorations proposées pour les batteries fonctionnent comme prévu", a commenté le secrétaire américain aux Transports Ray LaHood, cité dans le communiqué de la FAA. "Nous n'autoriserons la remise en service de l'avion que lorsque nous serons convaincus que la nouvelle conception (de la batterie) assure la sécurité de l'appareil et de ses passagers", a-t-il toutefois prévenu. La FAA insiste sur le fait qu'elle ne validera la solution proposée par Boeing que si tous les tests requis sont positifs. Cet appareil est le dernier né de Boeing. Les autorités avaient annulé mi-janvier son autorisation de vol dans le monde entier, clouant ainsi au sol les 50 exemplaires déjà livrés, à la suite d'accidents impliquant les batteries de deux de ces avions. (OSA)

Nos partenaires