"Plus il y aura de citoyens armés, moins les cambrioleurs frapperont"

20/11/14 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Het Laatste Nieuws

Célèbre en Flandre depuis son passage dans l'émission "Man bijt hond" il y a cinq ans, le bourgmestre de Gavere Hugo Leroy (Open VLD) estime que davantage de citoyens armés dissuaderont les cambrioleurs. "Plus les citoyens détiendront une arme chez eux, moins les cambrioleurs agiront".

"Plus il y aura de citoyens armés, moins les cambrioleurs frapperont"

Le bourgmestre de Gavere, Hugo Leroy © BELGA

En 2009, le libéral avait montré sa collection d'armes à plus d'un million de téléspectateurs. Il avait également expliqué comment il se défendrait si des cambrioleurs se pointaient chez lui. Rappelé à l'ordre par le gouverneur de Flandre orientale, il s'était excusé.

Cinq ans plus tard, Leroy en remet une couche dans le quotidien Het Laatste Nieuws. Alors que la zone de police Schelde-Leie se prononcera le mois prochain sur l'installation de caméras de surveillance sur les principales voies d'accès à Laethem-Saint-Martin, Gavere, De Pinte et Nazareth, le bourgmestre libéral, qui fait partie du conseil, a décidé de voter contre la proposition. "Les caméras ne fonctionnent pas. Il faut en croire en Saint-Nicolas pour penser que les cambrioleurs ne feront pas de détour pour les éviter".

Selon lui, la police n'a pas le temps de poursuivre les cambrioleurs et c'est donc aux citoyens à se défendre. En cas de cambriolage chez lui, il n'hésitera d'ailleurs pas à appuyer sur la gâchette. "Ensuite, je tirerai dans le plafond. Comme ça, je pourrai dire que j'ai effectué un tir d'avertissement".

Surnommé le "shérif" à cause de son amour de l'Amérique, Leroy circule régulièrement la nuit dans sa commune. Quand je vois quelque chose de frappant, j'appelle la police et je me cache. J'accorde beaucoup d'importance à la sécurité de nos citoyens. Aussi, je trouve très pénible au poste de bourgmestre de devoir subir une pression constante de peur de ce qui peut arriver" déclare-t-il au journal Het Laatste Nieuws.

En savoir plus sur:

Nos partenaires