La présidente de l'Open Vld perd une partie de son indemnité parlementaire

01/07/15 à 18:33 - Mise à jour à 18:33

Source: Belga

La présidente de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, a vu son indemnité de parlementaire flamande réduite en juin du fait de ses absences lors de votes en séance plénière du parlement flamand, a appris mercredi l'agence Belga de bonne source.

La présidente de l'Open Vld perd une partie de son indemnité parlementaire

© Belga

Le parti libéral flamand a confirmé l'infirmation tout en précisant que les absences de Mme Rutten remontaient principalement au début de la législature, lorsqu'elle était occupée par la formation et le démarrage des différents gouvernements auxquels participe l''Open Vld. "Ces derniers mois, elle a toujours été présente et s'est impliquée activement dans les débats, comme sur celui sur le virage fiscal en Flandre", a expliqué la porte-parole de Mme Rutten. Le parlement flamand dispose d'un mécanisme destiné à "pénaliser" les absences de ses 124 membres. Ainsi, un député doit prendre part à au moins 80% des votes en séance plénière pour bénéficier de son indemnité parlementaire complète. En cas de présences lors de 70 à 80% des votes, la perte est de 10% et de 30% du montant pour des présences allant de 50 à 70%. Une absence lors de la majorité des votes entraîne une réduction de l'indemnité de 60%. Mme Rutten est la première victime d'une application plus stricte des règles, en vigueur depuis le début de la législature en étant sanctionnée en juin. Cela ne signifie pas qu'elle ne prend pas son travail de parlementaire au sérieux, a souligné sa porte-parole, Laure Stuyck. "Au contraire", a-t-elle dit, en assurant que Mme Rutten atteindrait à l'avenir le seuil des 80%.

En savoir plus sur:

Nos partenaires