© iStock

Les cas de tuberculose augmentent en Belgique: « Une situation très préoccupante », selon Action Damien

A la veille de la journée internationale de lutte contre cette maladie contagieuse, l’association Action Damien met en grarde.

Le nombre de patients atteints de la tuberculose dans le monde est en hausse, y compris en Belgique, à cause de l’augmentation de la précarité, alerte ce mercredi Action Damien, à la veille de la journée internationale de lutte contre cette maladie contagieuse. La hausse des prix de l’énergie, les répercussions de la pandémie de coronavirus et les flux migratoires dont notamment ceux en provenance d’Ukraine auront une influence sur cette évolution dans les prochains mois, prévient l’organisation, qui se mobilise en faveur des personnes souffrant de la tuberculose.

La tuberculose est la deuxième maladie infectieuse la plus meurtrière après le Covid-19. Chaque année, 10 millions de personnes dans le monde se la voient diagnostiquer et 1,4 million en meurent. Selon les derniers chiffres disponibles, la Belgique a dépisté 830 nouveaux cas de tuberculose en 2020, soit 138 de moins qu’en 2019. « Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette baisse n’est pas une bonne nouvelle, car celle-ci est à mettre sur le compte de la crise du Covid-19, qui a incité moins les gens à se faire tester », situe Action Damien. « Cette situation est très préoccupante, d’autant plus lorsque l’on sait qu’à l’échelle mondiale, une personne sur quatre est atteinte d’une infection dormante. »

Un variant multirésistant

C’est surtout le variant multirésistant de la tuberculose qui préoccupe Action Damien, « d’autant plus avec les millions de personnes qui fuient l’Ukraine ». Il y a en effet davantage de gens dans ce pays qui sont contaminés par ce variant qu’en Belgique. Ils doivent dès lors recevoir d’autres traitements que ceux administrés généralement en cas de simple infection. « Il est donc possible qu’en Belgique, nous assistions à une hausse des cas de tuberculose résistante », met en garde l’ONG.

Selon elle, il est donc crucial de rester vigilant et d’effectuer des dépistages médicaux réguliers.

Pour être complètement guéri de la tuberculose ordinaire, les patients doivent suivre un traitement pendant six mois. Le traitement standard de la tuberculose multirésistante dure, lui, neuf mois.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content