© iStock

Contaminations à Omicron: pourquoi je peux sortir de l’isolement, mais pas aller au restaurant

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste au Vif

Depuis le 10 janvier, vous pouvez sortir d’isolement après 10 jours. Cependant, votre CST est encore rouge pendant dix jours après une infection. Cette règle est régulièrement source de manque de clarté et de confusion.

Depuis le 10 janvier, les personnes positives au Covid, si elles sont asymptomatiques ou n’ont que des plaintes légères, voient la durée de leur isolement à domicile réduite à 7 jours, à condition qu’elles n’aient pas eu de fièvre pendant 3 jours et aient constaté une amélioration clinique des plaintes. Ces personnes doivent toutefois respecter 3 jours supplémentaires de mesures de précaution, telles que la limitation du nombre de contacts au strict nécessaire ou le port permanent d’un masque (de préférence un masque FFP2) en intérieur. Cela signifie que toutes les activités pour lesquelles il est impossible de porter un masque (telles que manger avec d’autres personnes) ne sont pas autorisées.

Cet assouplissement est justifié par la nécessité de protéger le système de dépistage, mis sous pression par la forte augmentation des infections au variant Omicron, mais aussi par le besoin de gérer l’impact social des mesures sanitaires, notamment en termes d’absentéisme à l’école ou au travail. Pour ne pas risquer la fermeture de nombreuses entreprises, la Conférence interministérielle (CIM) avait raccourci la période dite d’isolement.

Source de confusion

Cependant, cette règle est régulièrement source de manque de clarté et de confusion. En effet, votre CST est encore rouge pendant dix jours après une infection. Cela signifie que vous pouvez reprendre le travail 7 jours après avoir été testé positif, mais que vous devez attendre le 11ième jour pour que votre CST redevienne vert et que vous puissiez avoir accès à un bar ou à un restaurant. Pourquoi?

Parce que la condition de sortie de l’isolement est accompagnée d’une condition: faire très attention les jours suivants, porter un masque en permanence – de préférence un masque FFP2 – et limiter le nombre de contacts au strict nécessaire. Et les activités pour lesquelles vous avez besoin d’une CST ne sont pas des activités strictement nécessaires, souligne le cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke: « Les gens doivent rester extrêmement prudents après ce jour 7. Se rendre directement dans un restaurant ou un café n’est donc pas possible, c’est pourquoi la CST est toujours rouge ».

Interrogé par Le Vif sur cette question, Yves Van Laethem juge cette mesure peu logique. « Je ne sais pas si des changements sont envisagés, mais ça fait partie des choses peu logiques, en effet. C’est un anachronisme. Pour moi, en tout cas, il y a une discordance qui aurait dû être adaptée. »

Fin du CST

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke a appelé ce mardi à respecter le baromètre corona entré en vigueur le 28 janvier dernier, également en ce qui concerne l’usage du Covid Safe Ticket et donc de le supprimer quand la situation permettra un passage en code jaune. En code jaune, le CST n’est plus obligatoire, a-t-il rappelé. « Utilisons le baromètre tel qu’il existe. Et j’ai bon espoir que l’on pourra passer rapidement au code jaune. » Le baromètre corona est actuellement au rouge.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content