Tiankeng

Jardin d’Eden : au fond d’un gouffre se cache une luxuriante et mystérieuse forêt (vidéo)

Muriel Lefevre

Des explorateurs ont découvert en Chine une forêt ancienne au fond d’une grotte profonde de 192 mètres. Elle cacherait de nombreux plantes et animaux encore inconnus.

Après une expédition de plusieurs heures, des explorateurs ont découvert une immense forêt primaire dense et luxuriante faite d’arbres hauts de 40 mètres et de fougères arrivant à hauteur d’épaule. Elle était cachée au fond d’un gouffre situé au cœur des formations rocheuses calcaires déchiquetées (karst) situé dans la région chinoise de Guangxi. Elle comprend trois entrées et fait 192 mètres de profondeur pour 306 mètres de long et 150 mètres de large.  Ce genre de gouffre, connu sous le nom de Tiankeng, « puits céleste » en mandarin,  n’est cependant pas rare dans le sud de la Chine. Cette région a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007 en raison de sa topographie unique faite de formations rocheuses et de vastes réseaux de grottes.

 

En fonction des différences géologiques, du climat et d’autres facteurs, la façon dont la doline, autre nom pour ces grottes à ciel ouvert, apparaît peut être radicalement différente de ce que l’on peut voir à la surface.  Ainsi l’entrée de ce genre de grotte peut-être spectaculaire, mais aussi très petite. Ces grottes sont en réalité dues à l’érosion des roches calcaires par la pluie et les eaux souterraines pendant des millions d’années. Ils arrivent que leur toit s’effondre, laissant des trous profonds dans le paysage.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Des trous aujourd’hui repérables, pour peu qu’on regarde attentivement, par satellites.  Il y aurait ainsi plus de 200 dolines géantes découvertes dans le sud de la Chine par image satellite, mais seules 30 ont été explorées. Les autres étant très difficiles d’accès. C’est d’ailleurs en Chine que l’on retrouve le plus grand gouffre du monde, le Xiaozhai Tiankeng, qui fait 626 mètres de long et 537 mètres de large pour une profondeur comprise entre 511 et 662 mètres.

Capsule temporelle

C’est comme un voyage dans le temps, une expérience surnaturelle pour les chercheurs qui découvrent ce territoire encore inviolé qui s’étale sur une zone large comme plusieurs terrains de foot.  Par sa nature, le Tiankeng  est un lieu où l’homme ne se rend pas, soit une fascinante terra incognita complètement vierge. Si ce gouffre est tellement intéressant pour les chercheurs, c’est que, par sa forme, la lumière du soleil atteint le fond. Le chef de l’expédition, Chen Lixi, de l’Institut de géologie karstique de Chine, a ainsi déclaré à l’agence de presse nationale chinoise Xinhua qu’il « ne serait pas surpris que l’on trouve dans ces grottes des espèces animales et végétales qui n’ont jamais été décrites par la science jusqu’à présent ».

Un autre Tiankeng

Un avis partagé par le biologiste Lee Grismer, de l’université La Sierra aux États-Unis : « Ces grottes abritent principalement des espèces uniques peu mobiles et qui ne peuvent donc pas échapper aux tiankengs ». Un autre avantage de ces grottes, c’est qu’elles résistent bien à la sécheresse et offrent un climat stable en raison de leur profondeur. Elles pourraient donc servir de refuge pour certains animaux.  Une équipe de biologistes devrait descendre en juin 2022 pour cartographier la diversité des espèces, afin de savoir dans quelle mesure la zone doit être protégée.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Pas qu’en Chine

On découvre aussi ce genre de grottes et paradis écologique au Vietnam. La plus connue est la doline d’Hang Son Doong. Découverte dans les années 1990, cette grotte située près de la frontière avec le Laos à une profondeur de 400 mètres. Devenue attraction touristique, elle risque de fort de perdre sa spécificité environnementale.

’Hang Son Doong

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content