PRÉCISION

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Dans notre dossier sur l’affaire Nethys (Le Vif du 28 janvier dernier), une erreur s’est glissée dans l’attribution des compétences de Jean-Luc Crucke (MR) au moment où la Région wallonne veillait à la vente des filiales de Nethys: il n’était pas ministre de l’Economie, mais bien de l’Energie et, à ce titre, a fait sortir Resa (distribution de gaz et d’électricité) de Nethys. Par ailleurs, Georges Denef ne faisait pas partie du conseil d’administration qui a validé le 22 mai 2018 les indemnités de rétention. Il n’a en effet été coopté au CA de Nethys que le 24 juin 2018, soit un mois plus tard.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content