André Desenfants: « Pas de sanction disciplinaire »

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

« Aucune sanction disciplinaire n’a été prononcée à l’encontre de mon client », fait entendre Me Thierry Wimmer, avocat du numé- ro 2 de la police fédérale, André Desenfants. Selon plusieurs médias, les ministres de l’Intérieur et de la Justice auraient décidé de lui infliger une réduction du salaire brut durant deux mois à la suite de l’enquête disciplinaire relative au décès de Jozef Chovanec retenu dans une cellule de la police aéroportuaire de Gosselies, en février 2018. « A ce stade, il s’agit d’une proposition de sanction disciplinaire, corrige l’avocat. Nous avons introduit une requête en reconsidération devant le conseil de discipline. L’audience d’introduction est fixée ce vendredi 2 juillet.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content