© Belga images (Zuma Press)

Un pompier tué dans un feu de forêt en Espagne

Le Vif

Un pompier a trouvé la mort dimanche dans un incendie à Losacio, dans le nord-ouest de l’Espagne, au moment où le pays combat de nombreux feux de forêt en pleine vague de chaleur, ont annoncé les autorités de Castille-et-Léon.

Les autorités ont déploré la mort « pendant son service » de Daniel Gullón Varas, un fonctionnaire qui participait au « dispositif de « lutte contre les incendies » déployé à Losacio, dans la région de Zamora, ont indiqué dans la nuit de dimanche à lundi les autorités dans un communiqué, décrétant une journée de deuil lundi.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a réagi sur Twitter peu après l’annonce, disant partager la « peine » et donnant son « affection à la famille et aux collègues du brigadier qui est mort cette nuit en travaillant à l’extinction de l’incendie à Ferreruela de Tábara« . 

« Il n’y a pas de mots pour rendre hommage au travail immense que mènent ceux qui combattent les flammes sans relâche. Repose en paix », a-t-il conclu son tweet.

« Le plus important dans un dispositif, ce sont les personnes. Des personnes qui risquent leur vie. Aujourd’hui Daniel G. V. (…) du camion de pompiers C-99, est mort en service pendant les travaux d’extinction de l’incendie à Losacio. Nous aurions aimé ne jamais avoir à donner cette nouvelle. Toutes nos condoléances », a également tweeté le département environnement de la Castille-et-Léon.

L’Espagne suffoque et brûle…

Le feu s’est déclaré en fin d’après-midi dimanche selon un bulletin des autorités locales publié à 18H00 (16H00 GMT) et son origine reste inconnue.

L’Espagne, qui suffoque depuis une dizaine de jours en raison d’une vague de chaleur extrême, a vu des milliers d’hectares ravagés par les flammes, forçant des milliers d’habitants à fuir leur résidence.

Dimanche, le thermomètre a atteint 39° à Madrid, 39,7° à Séville (sud), et un maximum de 43,4° à Don Benito près de Badajoz (est). 

Un homme de 50 ans est mort dimanche, victime d’un coup de chaleur, alors qu’il marchait dans la rue à Torrejon de Ardoz, près de Madrid, selon les services d’urgence.

Quand les secours sont arrivés, l’homme était en « arrêt cardiorespiratoire » avec une température corporelle de 40°C. Un employé de la voirie de 60 ans est mort la veille à Madrid après un coup de chaleur également. 

Partner Content