Le palais du Luxembourg, à Paris. © NATASHA MAIOLO/GETTY IMAGES

Un colloque « inacceptable » au palais du Luxembourg

« Stop à la négation du génocide commis contre les Tutsis au Rwanda ! » est le mot d’ordre d’une pétition qui s’insurge contre la tenue d’un colloque sur « L’Afrique des Grands Lacs, 60 ans de tragique instabilité », le 9 mars, au siège du Sénat français, au palais du Luxembourg, à Paris.

Y prendra notamment la parole Johan Swinnen, ancien ambassadeur belge à Kigali et à Kinshasa. Mais ce serait avant tout la présence de la Canadienne Judi Rever, auteure de A la louange de sang, les crimes du Front patriotique rwandais et de Charles Onana, auteur de Rwanda, la vérité sur l’Opération Turquoise, préfacé par le colonel belge Luc Marchal, qui indisposerait les censeurs.

Les organisateurs de ce colloque  » inacceptable  » se revendiquent pourtant du soutien de Denis Mukwege. Lors de la remise de son prix Nobel de la paix en 2018, le célèbre docteur avait appelé à ressortir des  » tiroirs de l’ONU  » un rapport sur des crimes de masse commis au Congo entre 1993 et 2003, et qui viserait, entre autres, l’actuel pouvoir rwandais.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content