© belga

Sommet de l’Otan : Joe Biden annonce des renforcements de la présence militaire américaine dans toute l’Europe

Le Vif

Les Etats-Unis vont « renforcer leur positionnement militaire en Europe » afin que l’Otan puisse « répondre à des menaces venant de toutes les directions et dans tous les domaines: la terre, l’air et la mer », a dit mercredi à Madrid le président américain Joe Biden.

Lors d’un sommet de l’Alliance militaire « qui marque l’Histoire », selon lui, il a annoncé une présence renforcée de militaires et de capacités américaines en Espagne, en Pologne, en Roumanie, dans les Etats baltes, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie. « Nous sommes au rendez-vous » et « nous prouvons que l’Otan est plus nécessaire que jamais« , a encore déclaré le président américain, aux côtés du secrétaire général de l’organisation, Jens Stoltenberg.

Dans le détail, il a rappelé que les Etats-Unis avaient déjà déployé cette année « 20.000 militaires supplémentaires en Europe pour renforcer nos lignes en réponse aux initiatives agressives de la Russie ». Joe Biden a ensuite confirmé que Washington porterait de 4 à 6 le nombre de ses destroyers sur la base navale de Rota en Espagne. La première puissance mondiales va par ailleurs établir en Pologne « un quartier général permanent du 5ème corps d’armée américain« . « Nous allons maintenir une brigade supplémentaire » composée au total de 5.000 personnes, qui sera basée en Roumanie, a également déclaré Joe Biden, et procéder à des « déploiements supplémentaires dans les Etats baltes. »

« Nous allons envoyer deux escadrilles supplémentaires » d’avions de combat F-35 au Royaume-Uni et « positionner des capacités supplémentaires de défense aérienne » en Allemagne et en Italie, a par ailleurs détaillé le président lors d’une courte allocution devant la presse.

Le président russe Vladimir Poutine « voulait une +finlandisation+ de l’Europe« , c’est-à-dire une évolution des pays membres de l’Alliance vers la position de neutralité qui a été historiquement celle du pays nordique, mais il obtient au contraire une « +Otanisation+ de l’Europe », s’est félicité Joe Biden. La Finlande, historiquement non-alignée, ainsi que la Suède s’apprêtent en effet à rejoindre l’Otan, après le levée mardi soir du véto de la Turquie, tandis que l’Alliance a affiché une unité presque sans faille depuis le début de la guerre en Ukraine.

Partner Content