Vladimir Poutine © iStock

Poutine est-il très malade? Les révélations d’un média russe indépendant

Le Vif

Depuis plusieurs années, et encore davantage depuis le début de la guerre en Ukraine, les rumeurs sur l’état de santé du président russe Vladimir Poutine vont bon train. Certains le disent atteint d’un cancer, d’autres de la maladie de Parkinson. Un média russe indépendant a mené l’enquête, et les révélations qui en découlent sont assez édifiantes.

Le fondateur du média russe indépendant Proekt (interdit en Russie), Roman Badanin, a récemment publié une enquête sur l’état de santé du président Vladimir Poutine.

Selon le journaliste d’investigation, qui s’est exprimé sur BFMTV, le président russe pourrait être atteint d’un cancer de la thyroïde. « Notre investigation ne confirme pas qu’il ait le cancer de la thyroïde, mais depuis cinq à sept ans, un nombre assez important de médecins suit Poutine », explique-t-il à la chaîne française.

Un médecin spécialiste du cancer de la thyroïde est un des accompagnateurs les plus réguliers de Poutine.

Il détaille : « Un médecin spécialiste du cancer de la thyroïde est un des accompagnateurs les plus réguliers de Poutine, dès qu’il est en déplacement, ou qu’il disparaît de la scène médiatique. Pourquoi ce médecin se trouve-t-il régulièrement aux côtés de Poutine ? En principe, un chirurgien spécialiste du cancer ne devrait pas être dans l’entourage d’une personne en bonne santé. »

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le médecin évoqué se nomme Evgueny Selivanov, un oncologue que Poutine aurait consulté 35 fois en quatre ans, selon le média russe indépendant. Il aurait passé pas moins de 166 jours en compagnie de Poutine.

Selon les faits recueillis par le média, il s’avère que le président russe « a des préoccupations très vives, voire des manies quant à son état de santé. Le fait que le nombre de médecins présent autour de lui ne fait que croître, le fait qu’il ait recours à des moyens très particuliers pour se soigner, (comme prendre des bains de sang de renne par exemple), nous fait dire qu’il vit dans une bulle. Il s’est complètement isolé du monde extérieur », dévoille Roman Badanin.

« La table utilisée pour recevoir Macron est un exemple du mur qu’il érige entre lui-même et le monde. A-t-il peur d’être contaminé, ou est-ce dû à son état mental actuel ? On ne le sait pas », conclut-il.

La rédaction de Proekt a dû quitter le pays en juillet dernier suite à une enquête sur des soupçons de corruption, pesant sur le ministre de l’Intérieur et son entourage. Le média continue cependant ses investigations depuis l’étranger. Roman Badanin, le rédacteur en chef, s’est réfugié en Californie. Suite à cette nouvelle enquête, ce dernier est persuadé que Vladimir Poutine rencontre des graves problèmes de santé.

Partner Content