Sergueï Lavrov © Getty

Israël indigné par les propos de Lavrov sur Hitler

Le Vif

Le ministre des Affaires étrangères israélien Yaïr Lapid a fustigé les propos de son homologue russe Sergueï Lavrov, qui avait affirmé qu’Hitler « avait du sang juif » et convoqué l’ambassadeur russe pour obtenir des « clarifications ».

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février, l’Etat hébreu a tenté de maintenir un équilibre délicat entre Kiev et Moscou, mais les propos dimanche de M. Lavrov sur une chaîne italienne ont suscité l’indignation.

Le président ukrainien Volodymyr « Zelensky fait valoir cet argument: comment le nazisme peut-il être présent (en Ukraine) s’il est lui-même juif », a déclaré M. Lavrov, dont les propos ont été retranscrits sur le site de son ministère.

Et d’ajouter: « Je peux me tromper, mais Hitler avait aussi du sang juif ».

« Les propos du ministre Lavrov sont à la fois scandaleux, impardonnables et une horrible erreur historique », a condamné dans un bref communiqué Yaïr Lapid. Il a précisé que l’ambassadeur russe en Israël avait été convoqué pour des « clarifications ».

Le président de Yad Vachem, le mémorial israélien de la Shoah, Dani Dayan, a également condamné les déclarations de M. Lavrov, estimant qu’il s’agissait de « propos sans fondement, délirants et dangereux qui méritent d’être condamnés ».

Dans un discours fin mars aux élus du Parlement israélien, le président ukrainien Volodymyr Zelensky, avait appelé Israël à « faire un choix » en soutenant l’Ukraine face à la Russie et demandé à l’Etat hébreu de lui fournir des armes.

Israël a notamment fourni des équipements de protection à l’Ukraine mais n’a pas récemment fourni d’armes à ce pays, ont indiqué des responsables israéliens.

Partner Content