Paiement électronique: plus d’un commerçant sur trois ne respecte pas l’obligation

Depuis cet été, les commerçants belges doivent accepter un paiement électronique. Dans de nombreux commerces contrôlés, l’obligation n’est pas respectée.

Chez plus d’un commerçant sur trois, les clients ne disposent toujours pas de la possibilité d’effectuer un paiement électronique malgré l’obligation légale en vigueur depuis l’été dernier, ressort-il de chiffres demandés par le député fédéral Open Vld Jasper Pillen au ministre de l’Économie Pierre-Yves Dermagne (PS).

Depuis juillet, les commerçants sont obligés de proposer au moins une possibilité de paiement électronique à leurs clients. Mais dans 201 des 567 commerces contrôlés par l’Inspection économie, cette possibilité était inexistante. Selon Jasper Pillen, si un certain nombre de commerçants s’opposent à la mesure, d’autres ne sont tout simplement pas au courant de la nouvelle législation. Le député plaide dès lors pour une certaine tolérance lors des contrôles. « Seuls ceux qui refusent à plusieurs reprises et volontairement devraient être sanctionnés », estime le libéral.

Partner Content