© Belga

Tueries du Brabant : les derniers plongeons dans un passé boueux

Des plongeurs qui raclent actuellement les fonds du canal Bruxelles-Charleroi non loin du Plan incliné de Ronquières sont, peut-être, le dernier espoir des enquêteurs de la cellule de Jumet qui poursuit ses investigations pour percer le mystère des tueries du Brabant.

Entre 1982 et 1985, une quinzaine d’attaques contre des supermarchés avaient fait 28 morts, mais les auteurs n’ont jamais été retrouvés. Il a été établi que la zone située entre Braine-le-Comte et Nivelles servait de base arrière aux tueurs. Dans le bois de la Houssière, par exemple, fut retrouvée une Golf utilisée lors de la dernière tuerie à Alost. Et des armes ont déjà été retirées du canal.

De nouvelles techniques pour fouiller les dépôts boueux du canal livreront peut-être de nouveaux indices et pourraient valider ou non l’hypothèse selon laquelle le chef de la bande a été mortellement blessé lors de cette dernière action meurtrière dans le Brabant flamant le 9 novembre 1985.

PS

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content