Theo Francken (N-VA) © Belga

Theo Francken n’est pas candidat à la vice-présidence de la N-VA

Le député et ex-secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken, n’est pas candidat à la vice-présidence de la N-VA, a-t-il expliqué dans un entretien publié vendredi par le magazine Humo.

Le départ de Lorin Parys, vice-président du parti nationaliste flamand, à la direction de la Pro League de football laisse une place vacante à la direction du parti aux côtés de Valerie Van Peel, autre vice-présidente. Le mandat de président est quant à lui détenu par Bart De Wever.

En 2021, M. Francken s’était porté candidat à cette fonction mais n’avait pas recueilli suffisamment de voix. Selon lui, il est temps de faire émerger un nouveau talent qui serait issu des provinces de Flandre orientale ou occidentale où la N-VA manque de figures de proue. L’ancien enfant terrible de la majorité suédoise préfère se consacrer à son rôle de député de l’opposition au gouvernement Vivaldi.

Les candidats à la vice-présidence de la N-VA se présenteront le 23 avril devant le conseil de parti qui procédera ensuite à un vote.

Partner Content