Nicole De Moor © Belga

Qui est Nicole de Moor, la nouvelle secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration?

Celine Bouckaert
Celine Bouckaert Journaliste au Vif

Ce mardi, Nicole De Moor a prêté serment auprès du roi en tant que secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration. Elle succède à Sammy Mahdi, qui vient d’être élu président du CD&V. Portrait.

Cheffe de cabinet de Sammy Mahdi, Nicole De Moor possède une sérieuse expérience dans les matières qui lui incombent désormais. Elle a travaillé pour le Commissariat général aux réfugiés et apatrides et a ensuite poursuivi sa carrière au sein de divers cabinets CD&V. Avant d’officier pour celui de Sammy Mahdi, elle a, entre autres, travaillé pour les anciens ministres de la Justice, Koen Geens, et  de l’Emploi, Nathalie Muylle.

La chaleureuse Margaret Thatcher

Son prédécesseur a estimé, lundi soir, qu’elle représentait l’incarnation « de l’expérience et du renouvellement en une seule personne ». « Nous l’appelons parfois la chaleureuse Margaret Thatcher de Flandre. Elle est forte, mais juste et capable de positionner correctement le parti, également dans les années à venir ».

Nicole De Moor, âgée de 38 ans, est originaire de Sint-Gillis-Waals et réside à Anderlecht. Elle a cependant pour projet de déménager en Flandre orientale à court terme. Elle figurait, en 2019, sur la liste bruxelloise du CD&V pour le parlement flamand. Juriste de formation, elle est détentrice d’un doctorat ainsi que d’un diplôme en Droit international et européen de l’Université d’Amsterdam. Elle est mariée et mère de deux enfants.

La plus grande experte

Le choix de Sammy Mahdi en a surpris plus d’un. Plusieurs noms de députées circulaient dans la presse, mais c’est finalement la plus grande experte qui l’a emporté, a expliqué le président fraîchement élu. « Nous avons beaucoup de députés de qualité, des femmes fortes aussi, mais il est important de regarder qui est le plus grand expert et Nicole De Moor est la plus grande experte en migration qui se promène dans la rue de la Loi », a déclaré Mahdi. « C’est un grand département, sans période de familiarisation (…) Il y a plusieurs chantiers et je ne pense pas que quelqu’un soit plus apte qu’elle, vu son parcours. Elle connaît le département comme personne d’autre. Elle est la bonne personne au bon endroit », a-t-il déclaré.

« Nous avons beaucoup de personnes de qualité. Mais ici, en raison du besoin de stabilité et de continuité, je pense que le meilleur choix est celui que je fais aujourd’hui. C’est le choix de l’expertise, y compris en dehors de la politique », a-t-il ajouté.

La nouvelle Secrétaire d’Etat a en effet du pain sur la planche : le réseau d’asile est saturé depuis des mois, de sorte que tous les migrants qui y ont droit n’obtiennent pas un endroit où rester. Les services ont été condamnés des centaines de fois. Mahdi a introduit une liste d’attente, mais le tribunal du travail de Bruxelles a estimé que l’ancien secrétaire d’État violait systématiquement et délibérément le droit d’accueil. Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête, mais elle a été classée sans suite.

Lors de sa première conférence de presse, Nicole De Moor a affirmé qu’elle comptait rapidement résoudre rapidement la situation. Le noyau dur du cabinet se réunira jeudi pour discuter de la question, où elle proposera d' »unir rapidement les forces » et de mettre en place un centre d’accueil d’urgence.

Plus de femmes que d’hommes au gouvernement

Comme l’observe La Libre, il y a désormais plus de femmes que d’hommes au gouvernement fédéral, une première en Belgique. Sur les 20 membres du gouvernement, il y a en effet 11 femmes (en comptant la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès (MR), absente pour des raisons personnelles).

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content