Prix de l’énergie: le PS demande un plan urgent, l’Open Vld favorable à une réduction permanente de la TVA sur l’électricité

Le Vif

Le PS exhorte le gouvernement à adopter d’urgence un plan ambitieux de soutien aux ménages face à la flambée des prix de l’énergie. Diverses mesures doivent être mises en oeuvre, réclament les socialistes, dont l’élargissement du tarif social ou une baisse des accises qui va au-delà du cliquet inversé.

Les prises de position se sont multipliées ces derniers jours face à la flambée des prix de l’énergie, qu’il s’agisse du gaz, de l’électricité ou encore du carburant. « Il faut un plan rapide de soutien au pouvoir d’achat des ménages face à la flambée des prix de l’énergie avec des mesures ambitieuses. Aujourd’hui, des millions de ménages risquent de plonger dans la précarité énergétique », a averti le chef de groupe à la Chambre, Ahmed Laaouej.

Le gouvernement a déjà décidé de prolonger le tarif social élargi en matière d’énergie. Les socialistes francophones veulent aller plus loin et élargir encore plus la mesure et la pérenniser afin de toucher la classe moyenne aujourd’hui menacée. « Il faut un geste fort le plus vite possible », a souligné M. Laaouej. Actuellement, environ un million de ménages bénéficient déjà de ce tarif.

Le PS soutient également la baisse structurelle de la TVA sur le gaz et l’électricité et des taxes sur le mazout de chauffage. A ses yeux, l’Etat doit renvoyer vers les citoyens les hausses de recettes engrangées par l’augmentation des prix de l’énergie.

Pour ce qui est du carburant, les effets du cliquet inversé -c’est-à-dire la baisse des accises prélevée lorsque le prix dépasse un certain seuil- sont insuffisants, estiment encore les socialistes. Il faut diminuer de manière plus significative ces accises, ce qui aura un effet démultiplié sur le prix puisque la TVA sur le carburant est calculée après imputation des accises. « Il faut bien sûr encourager du mieux que l’on peut les formes alternatives de transport mais, lorsque le prix d’un plein dépasse les 100 euros, cela est intenable pour ceux qui n’ont d’autre choix que d’utiliser leur voiture », a expliqué M. Laaouej.

L’Open Vld favorable à une réduction permanente de la TVA sur l’électricité

L’Open Vld est favorable à une diminution permanente de la TVA sur l’électricité à 6% et une diminution temporaire de la TVA sur le gaz. Il formule ses propositions dans le cadre d’un plan interfédéral d’urgence pour l’énergie, associant les compétences fédérales et régionales. Traditionnellement peu enclins à des baisses de TVA, les libéraux flamands estiment toutefois que des mesures doivent être prises pour faire face à la flambée des prix de l’énergie encore aggravée par la guerre en Ukraine.

La crise risque de durer. Le président, Egbert Lachaert, a donc présenté un plan d’urgence pour aider les familles et les entreprises à court terme. Ce soutien s’accompagnerait de mesures à plus long terme visant une énergie plus durable et moins dépendante de régimes autoritaires comme celui de Vladimir Poutine en Russie.

Pour ce qui est des carburants, l’Open Vld plaide pour une diminution de 20 à 40 centimes par litre. Les libéraux flamands préconisent également l’octroi d’une prime de 400 euros aux « ménages de la classe moyenne avec un budget limité » afin de les encourager à investir dans l’isolation, les pompes à chaleur et autres solutions de rechange au gaz et au mazout, des prêts énergie à intérêt négatif, etc. Afin de stimuler la rénovation, le parti demande la prolongation de la baisse de la TVA à 6% sur la reconstruction.

Partner Content