Le retrait militaire russe prendra du "temps", selon le Kremlin © belga

Poutine concentré sur l’économie après les « lourdes » sanctions occidentales

(Belga) Le président russe Vladimir Poutine travaille lundi sur la réponse économique à apporter aux « lourdes » sanctions occidentales imposées à la Russie après l’invasion de l’Ukraine, a dit le Kremlin.

« Le président continue de travailler au Kremlin, aujourd’hui sur des questions économiques », a dit aux journalistes son porte-parole Dmitri Peskov, constatant que « la réalité économique a changé » du fait des sanctions occidentales. Selon lui, M. Poutine doit notamment recevoir dans l’après-midi le Premier ministre Mikhaïl Michoustine, le ministre des Finances Anton Silouanov, la présidente de la Banque centrale Elvira Nabioullina et le PDG de la principale banque du pays Sberbank, Guerman Gref. M. Peskov a reconnu que les sanctions prises par les Occidentaux pour punir Moscou de son invasion de l’Ukraine étaient « lourdes » et « problématiques », mais il a assuré que la Russie avait « les capacités nécessaires pour compenser les dégâts ». Les États-Unis, l’Union européenne et d’autres pays ont annoncé qu’ils excluraient certaines banques russes du système international de paiements bancaires Swift et toute transaction avec la Banque centrale de Russie. Ces restrictions ont poussé lundi la Banque de Russie à relever très fortement son taux directeur, de 10,5 points, à 20%, alors que l’inflation flambait déjà avant les sanctions. Le rouble s’est aussi effondré face au dollar et à l’euro à l’ouverture des marchés, atteignant des records de faiblesse. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content