© isopix

Plusieurs vols Ryanair déjà annulés, aucun avion belge ne volera ce week-end 

Le Vif

Les premières annulations de vols Ryanair sont tombées jeudi, quelques jours avant la grève des pilotes belges de la compagnie, qui aura lieu ce week-end. La totalité des vols opérés en Belgique avec du personnel belge, au départ de Zaventem, seront annulés ainsi que de nombreux vols depuis Charleroi, a indiqué jeudi Didier Lebbe, de la CNE, à l’agence Belga.

Les raisons de la grève de ce week-end sont les mêmes que celles qui avaient conduit au mouvement mené fin juin. Les pilotes se sentent « méprisés » et attendent une revalorisation salariale après avoir accepté de lâcher 20% de leur salaire durant la crise sanitaire liée au coronavirus. « Ryanair a indiqué que l’activité avait atteint 115% par rapport à son niveau de 2019, il n’y a donc rien qui empêche cette revalorisation salariale », explique Didier Lebbe.

La compagnie aérienne irlandaise a signé jeudi des accords, concernant notamment une augmentation salariale, avec les pilotes français et espagnols. « Il est question d’un retour au salaire de 2020 en 2027 », s’insurge Didier Lebbe. « Je ne sais pas pourquoi ils ont signé ça, mais il est hors de question que des accords semblables soient signés en Belgique. » En Belgique, la direction de Ryanair n’a pris aucun contact avec les syndicats des pilotes en vue de négociations, ajoute le syndicaliste. Brussels Airport a confirmé dans un communiqué que seuls les vols Ryanair embarquant un équipage belge seront annulés.

Cela représente cinq rotations, soit cinq départs et cinq arrivées, sur un total de 16 pour la journée de samedi. L’aéroport s’attend à une situation similaire dimanche. Les autres vols, qui partent avec des équipages d’autres pays, sont maintenus. Brussels Airport précise toutefois que la situation est encore susceptible d’évoluer.

Partner Content