.

Plus d’1 million de Belges vaccinés d’ici la fin de l’année: les objectifs des autorités pour la 3ème dose (infographies)

Le Vif

Actuellement, il faut six mois après la deuxième dose des vaccins Pfizer et Moderna pour reçevoir sa troisième dose. « Il est possible que ce délai soit revu », selon Inge Neven, la responsable Covid en Région bruxelloise.

La campagne pour l’administration de la troisième dose s’accélère avec l’importance grandissante du variant Omicron. Les gouvernements du monde entier ont entamé une course contre la montre pour l’administration de cette dose. En Belgique, elle n’est toutefois administrée que 6 mois après la 2e dose des vaccins Pfizer et Moderna, 4 mois après l’Astra Zeneca et 2 mois après le vaccin Johnson&Johnson. Un délai que certains voudraient voir raccourci, ce qu’a d’ailleurs récemment suggéré l’EMA, l’Agence européenne des médicaments. Une Conférence interministérielle Santé qui réunit les différents ministres compétents est prévue lundi prochain. On ignore pour l’instant si le sujet sera à l’ordre du jour.

D’ici là, chaque région a avancé ce mardi des objectifs précis en terme de vaccination.

Actuellement, la majorité des doses de rappel ont été injectées en Flandre. Wouter Beke a promis « un sprint de fin d’année ». Le ministre de la Santé souhaite que la moitié des Flamands de plus de 18 ans aient reçus leur troisième dose d’ici la nouvelle année. Cela représente 900 000 vaccination au cours des deux prochaines semaines.

Le cap du million en Wallonie

En Wallonie, la ministre Christie Morreale a annoncé l’ouverture de 17 nouvelles antennes accessibles à la population en décembre et jusqu’à la mi-janvier. « Le cap du million de 3es doses administrées en Wallonie devrait être franchi avant le début des fêtes de fin d’année ». A l’heure actuelle, plus de 813.000 personnes ont bénéficié, en Wallonie, d’une troisième dose de vaccin et plus de 242.000 rendez-vous ont été pris.

Pour rappel, si vous souhaitez prendre rendez-vous, vous pouvez vous rendre sur le site de QVax. Comme pour les deux premières doses, l’inscription sur Q-Vax permet aux inscrits de bénéficier plus rapidement d’un vaccin s’il y a des places restantes dans certains centres.

« Nous sommes aussi en pleine phase d’accélération« , souligne le cabinet de la ministre Morreale ce mardi. Au sud du pays, quelque 185.000 doses peuvent actuellement être administrées chaque semaine, contre 230.000 au plus fort de la campagne vaccinale de cet été. Et en deux semaines et demi, le nombre de citoyens ayant été vaccinés une 3e fois (ou une 2e fois dans le cas du vaccin Janssen) y a été multiplié par deux.

Objectif mi-janvier à Bruxelles

La Région bruxelloise a, elle, administré 37.000 doses de rappel d’un vaccin contre le coronavirus durant la semaine du 6 décembre, a annoncé mardi Inge Neven, la responsable Covid de la Commission communautaire commune (Cocom) ce mardi. 70% des personnes de 65 ans et plus ont déjà reçu leur dose dans la capitale.

Actuellement, 17% de la population adulte bruxelloise a reçu une dose de rappel. « On parle de la population générale », précise Inge Neven. « Si on prend en compte uniquement la population déjà vaccinée, ce chiffre monte à 30%. » Au total 160.386 troisièmes doses ont déjà été administrées à Bruxelles. « Nous envoyons environ 60.000 invitations chaque semaine », indique Inge Neven. Avant d’ajouter: « Il est possible que les délais actuels soient revus en fonction de la propagation du variant Omicron. » Selon Inge Neven, les personnes éligibles à la troisième dose pourraient théoriquement toutes être vaccinées d’ici mi-janvier.

Partner Content