. © Getty Images

L’inégalité des soins touche les groupes vulnérables

Les familles qui bénéficient de l’intervention majorée (BIM) sont confrontées à de nombreuses inégalités dans le domaine des soins médicaux, ont constaté hier Les Mutualités Libres.

Les chiffres concernant les enfants et adolescents issus de groupes vulnérables sont particulièrement interpellants, soulignent-elles. Les Mutualités Libres plaident pour des mesures spécifiques, afin de favoriser la prévention notamment. L’intervention majorée est destinée aux personnes et aux familles à faible revenu. Elle leur permet de dépenser moins d’argent pour les consultations, les médicaments ou encore les hospitalisations.

Partner Content