Intempéries: les pompiers débordés à Liège et des inondations à Namur

Le Vif

Les pompiers de l’arrondissement de Huy-Waremme et de Liège sont mobilisés dimanche en raison des fortes pluies s’étant abattues sur la région.  Plus tôt dans l’après-midi, les pompiers de la zone NAGE signalaient des inondations dues aux fortes précipitations dans la région de Namur et en particulier à Andenne.

La zone Hesbaye comptabilisait plus d’une centaine d’interventions en soirée. Fortement sollicités, les pompiers devaient se rendre notamment du côté de Braives, Hannut, Geer, Wasseiges ou encore Burdinne. À 20h15, la charge de travail restait importante.

« Nous sommes en gestion de crise. Hannut a été très touché par les orages. Courage à toutes et tous. Je suis moi-même impacté, ma maison est remplie de boue », a signalé le bourgmestre Manu Douette. En plus de dégager les voiries, pomper les caves et placer des sacs de sable, les autorités devaient permettre le transfert des résidents de la Résidence Loriers. Au vu de la situation chaotique, le plan d’urgence a été activé. « Il n’y a plus d’électricité là-bas et nous recevons de l’aide de la part des secours ainsi que la Protection civile. Nous contactons les familles des résidents pour savoir s’ils peuvent les accueillir et nous tentons de trouver des solutions avec d’autres homes », indiquait la direction.
Bien qu’une surveillance soit réalisée au niveau des bassins d’orage, l’écoulement qui touche l’entièreté du territoire (villages de Crehen, Avin, Grand-Hallet ainsi que Cras-Avernas, etc.) est plutôt lié au ruissellement de l’eau au départ des champs. Plusieurs routes ont été fermées à la circulation et les équipes de la commune, aidées par les pompiers, travaillaient toujours d’arrache-pied pour nettoyer les dégâts.

Du côté de Burdinne, c’est la localité d’Hannêche qui a été particulièrement touchée tandis qu’à Braives, les points les plus critiques concernaient Ciplet, Avennes et Ville-en-Hesbaye.

Du côté de la zone Hemeco, plusieurs petites interventions ont été effectuées à divers endroits mais rien de comparable au travail effectué par leurs collègues hesbignons.

À Liège, les hommes du feu constataient un retour vers la normale dès le début de soirée. Ils sont intervenus à divers endroits, principalement à Grâce-Hollogne pour des chaussées submergées et des caves d’habitations inondées.

Plus tôt dans la province de Namur

La pluie s’est déchainée aux environs de 13h00.
Plusieurs voiries ont été rapidement inondées et des habitations impactées.
Des vidéos montrent également une partie de la E42 sous eau entre Andenne et Namur. 
A 14h30, les pompiers avaient été appelés pour une trentaine d’interventions à Andenne, essentiellement pour des pompages dans des habitations et des voiries bloquées.

Une vingtaine d’appels sont également venus d’Eghezée ou encore d’Assesse.

L’Institut royal météorologique a placé les provinces de Liège, Namur et Luxembourg, ainsi que celles d’Anvers et du Limbourg en alerte orange aux orages. L’avertissement vaut jusqu’à 18h dimanche.

« Le sud du sillon Sambre et Meuse ainsi que les provinces de Limbourg et d’Anvers devront composer avec des précipitations qui dépasseront les 40 l/m2 en six heures en plusieurs endroits« , avait averti plus tôt dans la journée l’IRM dans un communiqué.

Trafic interrompu

Le trafic ferroviaire a été interrompu, dimanche vers 14h30, sur la ligne 36 entre Landen et Ezemaal, en Brabant flamand, à cause d’une inondation, a indiqué le gestionnaire de l’infrastructure Infrabel.

Une équipe d’Infrabel s’est rendue sur place. Le trafic des trains est entre-temps dévié via Hasselt.

Le trafic ferroviaire a à nouveau été possible vers 20h00.

De son côté, la province du Brabant wallon a été relativement épargnée par les intempéries de dimanche, une trentaine de demandes d’interventions y ont été enregistrées.

En raison de fortes pluies, les pompiers brabançons wallons ont été appelés à intervenir essentiellement dans les entités de Braine-l’Alleud et Wavre.  Des avaloirs bouchés et des routes inondées ont mobilisé les secouristes durant une bonne partie de l’après-midi de dimanche. Il n’y a pas eu de victime. Les équipes étaient, pour la plupart, rentrées en caserne dimanche avant 19h30.

Partner Content