Dirk Van den Bulck: "Il y a encore de la violence mais tout le monde n'est pas visé par les Talibans. Ils s'attaquent à des profils bien particuliers" © Belga

Les candidats réfugiés afghans pourront à nouveau être déboutés

Le Vif

Le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) a changé sa politique concernant les candidatures à l’asile venant d’Afghanistan, indique La Libre jeudi. Désormais, le CGRA reprend l’examen et la notification des décisions de refus aux demandes de protection internationale des personnes ayant fui l’Afghanistan, après plusieurs mois de mise sur pause.

Fin août 2021, quand le pays est tombé aux mains des talibans, plusieurs pays européens – dont la Belgique – ont décidé de suspendre l’examen approfondi des demandes d’asile afghanes. Un Afghan qui ne recevait pas le statut de réfugié pouvait rester sur le territoire belge et avait accès au réseau d’accueil dans l’attente d’une décision.

La situation a évolué ces derniers mois, estime le CGRA. « Au terme d’une analyse approfondie, on dispose désormais de suffisamment d’informations sur la situation en Afghanistan pour évaluer les dossiers sur une base individuelle. D’un point de vue sécuritaire, l’Afghanistan ne connaît plus une menace généralisée. La violence est désormais, dans la plupart des cas, ciblée contre des personnes ou des groupes de personnes », développe le commissaire-général Dirk Van Den Bulck dans La Libre. Plusieurs autres pays européens ont changé leur politique. C’est le cas de la France, de l’Allemagne, de l’Autriche ou encore de la Suède.

Le CGRA a rendu 484 décisions positives d’octroi de statut de réfugié à des demandeurs afghans depuis la fin du mois d’août. Il reste environ 500 dossiers en attente.

Le commissaire-général précise que la dégradation des conditions de vie observée dans le pays ces derniers mois aura un impact sur le traitement des dossiers et que les critères permettant d’accéder au statut de réfugié seront plus larges.

Enfin, l’Office des Étrangers précise que les retours forcés à destination de l’Afghanistan ne sont toujours pas autorisés depuis la Belgique.

Partner Content