Benoît Dispa

Le nouveau cumul chez les Engagés…interdit par les Engagés

Nicolas De Decker
Nicolas De Decker Journaliste au Vif

Alda Greoli quittant les parlements de Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, c’est le député-bourgmestre de Gembloux, Benoît Dispa qui deviendra, ont annoncé Les Engagé.e.s, chef de groupe au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. C’est un signal fort, sachant que le nouveau Manifeste du nouveau parti, successeur du CDH, interdit explicitement le cumul d’un mayorat avec une fonction spéciale de parlementaire.

Nous voulons limiter dans chaque assemblée le cumul entre un mandat parlementaire et un mandat exécutif local à maximum 25% des membres, comme actuellement en Wallonie », peut-on en effet lire dans leur texte fondateur, le Manifeste des Engagés, sous le fort modeste intitulé « régénération de la démocratie ».

En outre, proclament les régénérateurs engagés, ces bourgmestres et échevins « ne pourront cependant pas être chefs de groupe ou membres du Bureau du parlement. Ils ne pourront pas non plus cumuler leurs rémunérations. Notre mouvement s’appliquera d’initiative cette règle à l’avenir et continuera à plaider pour une modification législative dans les parlements concernés », poursuit la recette régénératrice, qui, donc, à peine votée, semble donc déjà enfreinte.

Sauf que chez les Engagés, on conteste l’irrégularité de la nomination de Benoît Dispa, sur la base du « à l’avenir » inséré dans la disposition du Manifeste. Et selon les statuts du parti en effet, ces dispositions, indépendamment de la législation électorale, sont programmées pour une « entrée en vigueur dans la foulée des prochains scrutins locaux, soit au 1er janvier 2025« , signale une parenthèse prudente -dont la prudence porte surtout, en fait, sur l’interdiction du cumul des rémunérations, qu’aucun mandataire n’aurait aimé s’imposer immédiatement. Bref, les Engagés auraient pu appliquer la règle qu’ils veulent s’imposer, mais préfèrent attendre de le faire. C’est donc à un avenir plus lointain que serait, selon le nouveau mouvement, reportée la régénération de la démocratie. Encore un drame de la procrastination.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content