Le ministre Dermagne envoie l’Inspection sociale chez Krëfel

(Belga) Le ministre fédéral de l’Économie et du Travail Pierre-Yves Dermagne a demandé à l’Inspection sociale d’enquêter auprès de la chaîne de magasins d’électroménager Krëfel sur les accusations syndicales d’indexation incorrecte des salaires et de non-paiement des heures supplémentaires, qui font planer une menace de grève.

« La situation doit être clarifiée au plus vite », a commenté le vice-Premier ministre PS, dans un communiqué. Le syndicat chrétien ACV (pendant flamand de la CNE) affirme que la direction n’indexe pas correctement les salaires et il menace de saisir le tribunal du travail. Cela concernerait les revenus d’environ 160 des plus de 1.400 travailleurs. Ils effectueraient également des heures supplémentaires sans rémunération. « Si les allégations sont vraies, il s’agit de pratiques totalement injustes initiées par une chaîne internationale sur le dos de ses employés les moins bien payés. Ne pas indexer les salaires pendant des années, c’est du vol », a commenté M. Dermagne. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content