L’ancien Premier ministre tchèque Andrej Babis inculpé pour fraude

(Belga) Au terme de plusieurs années d’enquête, le ministère public tchèque a inculpé l’ancien Premier ministre Andrej Babis pour fraude. L’homme d’affaires et milliardaire, âgé de 67 ans, est accusé d’être impliqué dans une fraude aux subventions européennes et d’avoir porté atteinte aux intérêts financiers de l’Union européenne.

Andrej Babis, un milliardaire populiste ayant dirigé le gouvernement tchèque entre 2017 et 2021, aurait indûment bénéficié de subventions pour un montant total de quelque deux millions d’euros afin de construire un centre de bien-être appelé « Nid de Cigogne », près de Prague. Il s’agissait en fait de subventions destinées aux petites et moyennes entreprises. M. Babis était à la tête d’un conglomérat d’entreprises comptant près de 200 sociétés dans les secteurs agricole, alimentaire et chimique. Un ex-employé de l’ancien Premier ministre est accusé de complicité. Andrej Babis a toujours nié ces accusations. Le fondateur du parti populiste ANO a perdu les élections parlementaires en octobre dernier. Mais des rumeurs circulent sur le fait que M. Babis serait candidat à la présidence. Le deuxième mandat de l’actuel chef de l’État, Milos Zeman, expire en mars 2023. En République tchèque, le président bénéficie de l’immunité et ne peut donc faire l’objet de poursuites judiciaires. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content