La Russie "paiera le prix fort si elle utilise des armes chimiques", annonce Biden © belga

La Russie « paiera le prix fort si elle utilise des armes chimiques », annonce Biden

(Belga) La Russie « paiera le prix fort si elle utilise des armes chimiques » en Ukraine, a prévenu le président américain Joe Biden lors d’un discours à la Maison Blanche vendredi. Le président des États-Unis Joe Biden s’est engagé vendredi à « éviter » une « confrontation directe entre l’Otan et la Russie », car elle provoquerait « la Troisième Guerre mondiale ». « Nous n’allons pas combattre une guerre contre la Russie en Ukraine », a martelé le dirigeant américain.

Les Occidentaux s’inquiètent d’une possible utilisation d’armes chimiques par Moscou en Ukraine. De son côté, la Russie accuse Washington et Kiev de gérer des laboratoires destinés à produire des armes biologiques dans le pays, ce qui a été démenti par les deux capitales. Une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur ce sujet se tiendra vendredi. Joe Biden a par ailleurs annoncé que les États-Unis et ses alliés avaient décidé d’exclure la Russie du régime normal de réciprocité régissant le commerce mondial, ce qui ouvre la voie à l’imposition de tarifs douaniers punitifs en réponse à l’invasion de l’Ukraine. « Nous prenons également des mesures supplémentaires pour interdire les secteurs phares de l’économie russe, notamment les produits de la mer, la vodka et les diamants », a déclaré le président américain. Moscou bénéficiait jusqu’alors d’un statut commercial dit de « nation la plus favorisée », qui favorisait le libre-échange de biens et services. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content