Invasion de l’Ukraine – Les Affaires étrangères en contact avec 130 Belges en Ukraine

(Belga) Les Affaires étrangères sont actuellement en contact avec 130 Belges encore présents en Ukraine, a indiqué la cheffe de la diplomatie belge Sophie Wilmès sur le plateau de Jeudi en prime (RTBF). Quatre-vingt souhaitent partir tôt ou tard, une vingtaine n’ont pas encore pris leur décision, alors qu’une trentaine ne souhaitent partir en aucun cas. Depuis le déclenchement de l’invasion russe, 160 Belges ont quitté l’Ukraine.

Interrogée sur le sommet informel de Versailles qui se déroule ces jeudi et vendredi, Sophie Wilmès a rappelé que les discussions porteraient sur les volets économique, énergétique et de défense. « L’erreur serait de croire que l’on aura immédiatement la réponse à toutes les questions. Mais il est impératif de créer le chemin et de donner le mandat à la Commission pour qu’elle vienne avec des propositions concrètes. » Concernant la demande d’adhésion à l’UE formulée à l’Ukraine, la ministre des Affaires étrangères a jugé « important de donner une perspective européenne », tout en ne passant pas par une éventuelle procédure accélérée. « Faire partie de l’UE, ce n’est pas à moitié. Ce sont des droits et des obligations. L’adhésion doit rester complète. » Elle a balayé l’argument selon lequel une telle adhésion serait vue comme une provocation par le président russe Vladimir Poutine: « la Russie n’a pas eu besoin d’être provoquée pour faire ce qu’elle fait aujourd’hui. Si la Russie a envie de se sentir provoquée, elle se sent provoquée, même si ce n’est objectivement pas le cas. » (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content