Inde: la cour suprême impose les WC et l’eau potable aux écoles indiennes

(Belga) La Cour suprême a donné cette semaine six mois aux écoles indiennes pour se doter de toilettes et d’eau potable, estimant que cela fait partie intégrante du droit des enfants à l’éducation.

Dans les attendus du jugement que l’AFP a pu lire samedi, la plus haute instance judiciaire indienne souligne que des études ont montré que là où les installations sanitaires étaient inadéquates, des parents répugnaient à envoyer leurs enfants à l’école, surtout s’il s’agissait de filles. L’absence de toilettes et d’eau potable « viole à l’évidence le droit à une instruction gratuite et obligatoire des enfants », a stipulé la Cour dans un jugement rendu au cours de la semaine écoulée. Les juges ont estimé que les enfants devaient « étudier dans un environnement propre et hygiénique », que ce soit dans le secteur public ou privé. Les gouvernements des Etats de la fédération indienne se doivent de fournir « des toilettes pour les garçons et les filles, de l’eau potable, des salles de classe en nombre suffisant », et « de nommer du personnel enseignant et non enseignant etc… », le tout « dans les six mois », a exigé la Cour, en statuant sur une pétition à cet effet datant de 2004 que lui avait soumise une organisation caritative. Une école indienne sur dix ne dispose pas d’un accès convenable à l’eau potable tandis que 40% sont privées de toilettes, selon des données diffusées en avril par une ONG, le Forum pour le droit à l’instruction (Right to Education Forum). (PUNIT PARANJPE)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content