Image d'illustration. © NICOLAS MAETERLINCK/Belgaimage

Des catholiques intégristes perturbent les 500 ans du protestantisme

La commémoration officielle du 500e anniversaire de la Réforme organisée samedi à la cathédrale Sts-Michel-et-Gudule de Bruxelles a été perturbée par une quinzaine de catholiques intégristes. La police a dû intervenir et expulser du bâtiment les opposants. La cérémonie a ensuite pu se tenir.

A lire aussi: Entre protestants « historiques » et évangéliques, le fossé est énorme

Au terme de l’ouverture musicale de la cérémonie, une quinzaine de catholiques intégristes ont interrompu le prêche de Steven H. Fuite, président du synode de l’Eglise protestante unie de Belgique (EPUB), en déclamant des versets de la Bible.

Devant l’impossibilité de faire sortir les manifestants, la police a été appelée. Celle-ci est parvenue à ce que les opposants quittent la cathédrale sans devoir utiliser la force. Les manifestants ont ensuite fait l’objet d’une arrestation administrative.

Le 25 octobre dernier, Steven H. Fuite déclarait pourtant à l’Agence Belga qu’une paix oecuménique régnait désormais entre les églises chrétiennes…

Partner Content