Alexander De Croo, à la Chambre ce 10 mars. © belga

De Croo soutient le gel des prix du gaz: « Le marché se comporte de manière hystérique »

« Lorsque le marché boursier se comporte de manière irrationnelle, vous le fermer » a expliqué Alexander De Croo à la Chambre ce jeudi.

Le Premier ministre Alexander De Croo est favorable à un gel des prix du gaz au niveau européen. Si un marché devient irrationnel, alors il faut intervenir, a soutenu le Premier ministre en plénière ce jeudi, lors d’un débat sur la guerre en Ukraine. « C’est la fin d’une époque », a déclaré De Croo à propos de l’invasion russe.

« Complètement irrationnel »

Beaucoup de certitudes sont devenues des incertitudes et beaucoup de choses doivent être réexaminées, a déclaré le Premier ministre avant le sommet européen de Versailles, qui est à l’ordre du jour jeudi et vendredi. Le Premier ministre a notamment mentionné la forte augmentation des prix de l’énergie. « Je crois au marché libre, mais aujourd’hui, il se comporte de manière hystérique et complètement irrationnelle. Et le fait de continuer à mettre de l’argent sur la table en tant que gouvernement, qui finit par être versé à la Russie, n’est pas une option pour lui. « Lorsque le marché boursier se comporte de manière irrationnelle, vous le fermez. Si le marché se comporte de manière irrationnelle, vous devez intervenir », a-t-il déclaré.

Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) a de son côté appeller ses partenaires gouvernementaux à prendre une décision rapide afin d’enrayer la hausse des prix de l’énergie. « Je sens un grand soutien ici au Parlement », a déclaré le ministre lors des questions à la Chambre ce jeudi. « J’attends le même soutien de la part du gouvernement », a-t-il déclaré de manière frappante. « En novembre, les prix étaient inquiétants, aujourd’hui ils sont insoutenables et si nous attendons encore, ils deviendront inabordables. »

Selon lui, les propositions sont sur la table. Il s’agit notamment d’abaisser les droits d’accises au niveau le plus bas autorisé par l’Europe, de réformer les factures énergétiques et de réduire la TVA. « Nous pouvons et devons prendre des décisions aussi rapidement que possible », a-t-il déclaré. Parce que l’augmentation des prix est une attaque contre le budget des familles, a-t-il poursuivi. »

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content