L'IRM met en garde contre le risque d'orages parfois violents © belga

Avant, pendant et après l’orage: voici les conseils du Centre de crise

Le Vif

L’IRM étend son alerte orange pour des orages à Bruxelles et quatre nouvelles provinces. Le Centre de crise rappelle quelques conseils avant, pendant et après un orage.

L’Institut royal météorologique (IRM) a étendu vendredi son alerte orange pour orage à Bruxelles ainsi qu’aux provinces du Brabant wallon, de Namur, du Brabant flamand et du Limbourg. Plus tôt dans la matinée, les provinces de Liège et de Luxembourg avaient déjà été placées sous code orange. Le reste du pays est en alerte jaune. Ces orages pourront être accompagnées de violents coups de vent et de grêle. Dans les provinces de Liège et de Luxembourg, les précipitations atteindront probablement entre 31 et 50 mm par heure ou entre 41 et 60 mm en six heures et seront sans doute accompagnées de rafales d’au moins 90 km/h, ce qui justifie le code orange. L’IRM précise que des orages violents pourraient avoir lieu localement ailleurs.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le Centre de crise rappelle quelques conseils avant, pendant et après un orage.

Vous avez besoin de l’aide des pompiers? Appelez le 1722. Si vous faites face à une personne en danger? Appelez le 112.

Avant l’orage

  • Vérifiez qu’aucune tuile ne se détache.
  • Nettoyez vos gouttières chaque année.
  • Fixez votre citerne à mazout (hors sol).
  • Attachez les objets non fixés (meubles de jardin, trampoline…) ou mettez-les en sécurité à l’intérieur. 
  • Faites contrôler régulièrement votre cheminée (risque d’effondrement).
  • Tenez-vous informé des prévisions météorologiques pour connaître les heures des orages (par exemple, via la radio, la télévision, le site Internet ou l’application de l’IRM).
  • Assurez-vous que vos animaux domestiques soient à l’intérieur.
  • Lors de l’installation, installez un parafoudre central pour protéger votre réseau électrique contre la foudre. Vous pouvez également utiliser un parafoudre décentralisé que vous installez dans la prise murale.

Pendant l’orage

  • Rentrez et restez à l’intérieur.
  • Écoutez les prévisions météorologiques et conformez-vous aux recommandations des autorités.
  • Vous avez besoin de l’aide des pompiers ? 
    • Soumettez votre demande via le guichet numérique 1722.be ou le formulaire électronique de votre zone de secours.
    • Appelez le 1722 si ce numéro est actif.   
    • Privilégiez le numéro d’urgence 112 gratuit si des personnes sont en danger.  
  • Une personne est en danger de mort ? Appelez toujours le 112. 

Vous devez vous déplacer ?

  • Ne vous abritez jamais sous un arbre par grand vent.
  • Ne conduisez pas sur des routes inondées. Ne stationnez pas votre véhicule à proximité des arbres.

S’il y a des éclairs :

  • Eteignez et débranchez les appareils électroniques.
  • Ne vous abritez jamais sous un arbre.
  • Ne vous déplacez pas pendant que la foudre frappe. Restez immobile et accroupissez-vous.
  • Restez à l’écart des structures métalliques.

Après l’orage

  • Ne touchez pas les câbles électriques tombés sur le sol.
  • Suivez les recommandations des autorités sur l’utilisation de l’eau du robinet. Faites couler l’eau pendant un moment pour nettoyer la conduite.

Vous avez subi des dégâts ?

  • Vous avez besoin de l’aide des pompiers ? 
    • Soumettez votre demande via le guichet numérique 1722.be ou le formulaire électronique de votre zone de secours.
    • Appelez le 1722 si ce numéro est actif.   
    • Privilégiez le numéro d’urgence 112 gratuit si des personnes sont en danger.  
  • Vous n’avez pas besoin de l’aide des pompiers ? Faites appel à un professionnel qualifié ou réparez vous-même (par exemple, arbre tombé dans le jardin, pavillon d’été endommagé, dommages causés par la grêle sur votre voiture). 
  • Prenez des photos des zones endommagées : elles peuvent être utiles pour votre dossier d’assurance. 
  • Contactez votre assureur dès que possible. Il répondra à toutes vos questions et vous aidera à entamer la procédure de règlement du sinistre. 
  • Vérifiez si le Fonds des calamités interviendra dans votre cas

Partner Content