Afghanistan: l’Onu s’inquiète des informations sur l’arrestation de journalistes

(Belga) La Mission des Nations unies en Afghanistan s’est déclarée vendredi « profondément préoccupée » par des informations faisant état de l’arrestation par le régime des talibans de journalistes de la chaîne de télévision indépendante TOLOnews.

« Inquiétudes grandissantes ce soir en Afghanistan concernant des informations crédibles sur de nouvelles arrestations arbitraires par les talibans de journalistes de @Tolonews », a indiqué sur Twitter la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA). Les Nations unies demandent « la libération de toutes les personnes emmenées par les tireurs et la cessation des intimidations et des menaces à l’encontre des journalistes et des médias indépendants », a ajouté la Mission. Selon des informations qui ont commencé à circuler en Afghanistan, de nombreux employés de la chaîne TOLO ont été arrêtés par les services de renseignement des talibans jeudi soir, mais aucune confirmation n’a été obtenue auprès de la chaîne. Les organisations de défense des droits de l’homme ont condamné les atteintes à la liberté de la presse et les attaques croissantes visant les journalistes depuis la prise du pouvoir par les talibans en août 2021. Sous le précédent régime des talibans en Afghanistan, de 1996 à 2001, la télévision, le cinéma et les autres formes de divertissement avaient été interdits. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content