Tout sur Conseil des ministres

Porter le masque ? Oui mais... D'aucuns s'inquiètent de l'incompatibilité de l'usage de cet accessoire rendu obligatoire, avec l'article 563bis du Code pénal. Explications.

Comment la Belgique en est-elle arrivée à ce qu'elle est aujourd'hui ? Qui a fait quoi, quand, où et comment pour nous y mener ? En voici le récit. Sous forme de lexique. De A à Z. Et en toute décontraction. Décomplexé, au fond.

Une réunion virtuelle a rassemblé samedi matin le Conseil des ministres restreint et les présidents des 10 partis soutenant les pouvoirs spéciaux accordés à l'exécutif de Sophie Wilmès, comme il a été convenu de le faire tous les samedis matins (10h30) dans le cadre de la gestion de la crise du coronavirus. La réunion a été l'occasion de débattre d'une première série d'arrêtés royaux entrant dans le cadre de ces pouvoirs spéciaux approuvés cette semaine par les parlementaires.

Avec le projet de loi "pour une économie circulaire" présenté mercredi en conseil des ministres, le gouvernement décrète la guerre au plastique et mise sur le recyclage et les consignes pour remporter la bataille contre le gaspillage.

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi quatre projets d'arrêtés royaux concernant la planification des soins de santé, a annoncé la ministre de la Santé publique, Maggie De Block. Y figure notamment la décision d'octroyer un numéro Inami à tous les médecins qui seront diplômés cette année.

Emmanuel Macron a décidé de saisir le Conseil constitutionnel concernant la proposition de loi anticasseurs qui devrait être adoptée définitivement mardi au Sénat, alors que le gouvernement et la majorité voulaient en partie l'atténuer, a annoncé le porte-parole du gouvernement.