Se peser régulièrement à la maison couplé à quelques conseils simples pour perdre du poids pourraient empêcher la prise de poids à la Noël, selon une nouvelle étude britannique, relaie la BBC.

Les universités de Birmingham et Loughborough ont divisé 272 volontaires en deux groupes. Dans le premier groupe, les personnes se sont pesées régulièrement. Elles ont aussi reçu dix conseils sur la gestion du poids ainsi que des recommandations sur la durée et l'intensité des exercices physiques à pratiquer pour brûler les calories des aliments et boissons consommés à Noël. Par exemple, pour éliminer un morceau de tarte contenant 245 calories un running de 21 minutes sera nécessaire, pour éliminer un verre de champagne, il faudra marcher 17 minutes .

Au final, les cobayes de ce groupe pesaient environ 500gr en moins que l'autre groupe de personnes étudiées qui, elles, n'avaient pas surveillé leur poids de façon régulière et auxquelles on avait simplement donner une brochure reprenant des informations sur un mode de vie sain sans conseils purement diététiques.

Les chercheurs avancent que cette étude, intitulée, la "Winter Weight Watch Study", est la première à prévenir le gain de poids saisonnier. En évitant de prendre du poids pendant les fêtes, on éviterait ainsi l'obésité sur le plus long terme, selon Frances Mason, de l'institut de recherche appliquée en santé de l'University de Birmingham. "Sur base annuelle, on prend en moyenne un kilo. La plupart du temps, ce kilo est pris pendant les fêtes, et n'est jamais vraiment perdu, ce qui pourrait être un facteur causant l'épidémie d'obésité."

10 conseils pour éviter de prendre du poids à Noël

Le groupe qui avait perdu un demi kilo a reçu les conseils suivants en gestion de poids:

  • Ne changez pas votre routine alimentaire. Essayez de manger aux mêmes heures chaque jour.
  • Optez pour des aliments réduits en graisse quand cela est possible.
  • Marchez 10 000 pas par jour.
  • Optez pour des en-cas sains, comme des fruits frais ou des yaourts maigres.
  • Apprenez à lire les étiquettes, en repérant les quantités de graisse et de sucre.
  • Faites attention à ne pas manger de trop grosses portions (à l'exception des légumes).
  • Pensez à rester debout une dizaine de minutes par heure.
  • Choisissez vos boissons en conséquence: prenez de l'eau ou des limonades sans sucre. Limitez les jus d'orange. Les verres d'alcool sont forts en calories, limitez votre apport à un verre par jour pour les femmes et deux pour les hommes.
  • Concentrez-vous sur votre nourriture quand vous mangez. Faites-le lentement. Ne mangez pas en marchant ou en regardant la télévision.
  • N'oubliez pas vos 5 portions de fruits et légumes par jour.

Les chercheurs n'ont toutefois pas pu identifier laquelle de ces 10 suggestions a pu réellement mener à une perte de poids. Il en résulte toutefois que 85% des personnes qui ont perdu du poids se sont pesées deux fois par semaine. Ils en sont venus à la conclusion que ce groupe était plus apte à contrôler et limiter son apport en nourriture et en boisson. Ces personnes buvaient aussi moins d'alcool.

Ce sont de petits changements de ce style, comme manger 2 morceaux de viande au lieu de 5 ou de prendre l'habitude de prendre l'air chaque jour qui font la différence sur la balance. L'étude a aussi démontré que le gens en général sous-estiment leur apport en calories et surestiment à l'inverse leurs dépenses. "C'est la raison pour laquelle se peser soi-même avec précision est une stratégie efficace pour la gestion de son poids", concluent les auteurs de cette analyse.

Se peser régulièrement à la maison couplé à quelques conseils simples pour perdre du poids pourraient empêcher la prise de poids à la Noël, selon une nouvelle étude britannique, relaie la BBC. Les universités de Birmingham et Loughborough ont divisé 272 volontaires en deux groupes. Dans le premier groupe, les personnes se sont pesées régulièrement. Elles ont aussi reçu dix conseils sur la gestion du poids ainsi que des recommandations sur la durée et l'intensité des exercices physiques à pratiquer pour brûler les calories des aliments et boissons consommés à Noël. Par exemple, pour éliminer un morceau de tarte contenant 245 calories un running de 21 minutes sera nécessaire, pour éliminer un verre de champagne, il faudra marcher 17 minutes . Au final, les cobayes de ce groupe pesaient environ 500gr en moins que l'autre groupe de personnes étudiées qui, elles, n'avaient pas surveillé leur poids de façon régulière et auxquelles on avait simplement donner une brochure reprenant des informations sur un mode de vie sain sans conseils purement diététiques. Les chercheurs avancent que cette étude, intitulée, la "Winter Weight Watch Study", est la première à prévenir le gain de poids saisonnier. En évitant de prendre du poids pendant les fêtes, on éviterait ainsi l'obésité sur le plus long terme, selon Frances Mason, de l'institut de recherche appliquée en santé de l'University de Birmingham. "Sur base annuelle, on prend en moyenne un kilo. La plupart du temps, ce kilo est pris pendant les fêtes, et n'est jamais vraiment perdu, ce qui pourrait être un facteur causant l'épidémie d'obésité." Le groupe qui avait perdu un demi kilo a reçu les conseils suivants en gestion de poids: Les chercheurs n'ont toutefois pas pu identifier laquelle de ces 10 suggestions a pu réellement mener à une perte de poids. Il en résulte toutefois que 85% des personnes qui ont perdu du poids se sont pesées deux fois par semaine. Ils en sont venus à la conclusion que ce groupe était plus apte à contrôler et limiter son apport en nourriture et en boisson. Ces personnes buvaient aussi moins d'alcool.Ce sont de petits changements de ce style, comme manger 2 morceaux de viande au lieu de 5 ou de prendre l'habitude de prendre l'air chaque jour qui font la différence sur la balance. L'étude a aussi démontré que le gens en général sous-estiment leur apport en calories et surestiment à l'inverse leurs dépenses. "C'est la raison pour laquelle se peser soi-même avec précision est une stratégie efficace pour la gestion de son poids", concluent les auteurs de cette analyse.